Laissez-vous conter la Vallée de la Tet






Rodès



Une corniche de toit peinte

Une corniche de toit peinte

L’activité économique du village

En ce qui concerne l’agriculture les productions étaient surtout la vigne et l’olivier jusque dans les années quarante. Au début du XXème siècle la sériciculture fut implantée.
Après la seconde guerre mondiale, la culture fruitière a connu un essor important.
Il existait également une distillerie et une tuilerie à Rodès, ainsi qu’une cave coopérative.
En 1899 une usine hydroélectrique fut réalisée à l’initiative d’Edmond Bartissol.

L’exploitation de la carrière de granit : M. Puig qui exploitait déjà un gisement à Vernet les Bains eut l’idée de s’implanter à Rodès en 1916, plus proche de Perpignan.
Le gisement de granit s’étend sur 3 kms (300 m de large et 200 m de hauteur)
Il s’agit d’un granit d’une homogénéité parfaite produisant peu de déchets.
Les blocs étaient transportés par la gare de Bouleternère puis un embranchement ferroviaire fut réalisé à Rodès en 1923.
Le pavement des quais de Port-Vendres, Marseille, Sète…et des rues de Toulouse ainsi que celui de l’avenue de la gare de Perpignan, proviennent de la carrière de Rodès.
En 1921 une Société Anonyme des Carrières de granit du Canigou a été créée. La carrière comptait entre 150 et 200 ouvriers. Une cité ouvrière a été construite près de la gare. Le directeur de la carrière G. ROUIT fut même élu maire du village.
La mort de la carrière est liée au goudronnage de plus en plus systématique des routes à partir des années 30. Elle fut fermée puis démolie juste avant la guerre.

Aujourd’hui l’activité agricole est en fort déclin seuls trois agriculteurs exploitent quelques hectares d’arbres fruitiers, contre plus de vingt il y à encore quelques années, la viticulture se maintient bien par contre grâce aux efforts d’agriculteurs de Vinça et des alentours qui exploitent toute la vallée de Motzanes, où tout le vignoble a été rénové, et ont élaboré une cuvée spéciale vinifiée par la cave coopérative de Vinça, sous l’appellation Mouxanes. 

L’activité artisanale se résume à 2 artisans maçons, et une usine d’emballages (40 employés) sur la zone d’activité du Coscollers, le gel des 8 hectares à l’entrée du village par l’emprise de la future 4 voies est un frein au développement économique du village.











Pays d’art et d’histoire "Vallée de la Tet" - 10, rue de l’Hôpital - 66130 Ille-sur-Tet / Tél. 04 68 84 57 95 - Fax. 04 68 84 28 76
>>

Nos partenairesNos partenairesNos partenairesNos partenaires