Laissez-vous conter la Vallée de la Tet






Estoher



Le village

Le village

Le territoire de la commune jouxte celui de celle d’Espira de Conflent et s’élève vers le Canigou, ce qui lui vaut d’être classé en zone de montagne. De nos jours Estoher est le dernier village de la vallée du Llech et on y accède à partir de la RN 116 en prenant la direction d’Espira de Conflent. Au moyen-âge, deux autres villages étaient situés plus haut dans la vallée ; celui de Seners (dont il reste l’ancienne église paroissiale Sant Joan, devenue l’ermitage Sant Joan de Seners) et Llech à la source de la rivière du même nom. L’essentiel des ressources de la commune provenait de l’agriculture céréalière sur la plaine descendant vers Espira, la viticulture sur les collines souvent aménagées de « feixes » (terrasses) et de l’élevage. Le massif du Canigou, riche en minerais de fer, était également une source de richesses, quelques mines y étaient implantées. On pouvait voir il y a quelques décennies les traces de cette exploitation sur le chemin menant vers les gorges du Llech.

Estoher comptait parmi les possessions du monastère d’Eixalada (situé autrefois près de Thuès), c’est dans l’église Saint-Etienne d’Estoher que les moines se réunissent dans le dernier tiers du IXème siècle pour reconstituer leur patrimoine. Eixalada avait été emporté par un glissement de terrain, les moines devaient donc envisager de s’installer ailleurs, ils choisirent de s’établir sur une de leurs terres près d’une chapelle dédiée à Saint-Germain. C’est à cet emplacement que fût réalisée une abbaye d’une grande importance : Sant-Miquel de Cuixa (Saint-Michel de Cuxa).






Pays d’art et d’histoire "Vallée de la Tet" - 10, rue de l’Hôpital - 66130 Ille-sur-Tet / Tél. 04 68 84 57 95 - Fax. 04 68 84 28 76
>>

Nos partenairesNos partenairesNos partenairesNos partenaires